• Address: BP 8166 Dakar,
    Yoff, Senegal

  • Call Us: (+221) 33 859 96 00 / 33 859 96 02
    dec@cicesfidak.com

Dans un rapport publié lundi, la banque centrale américaine alerte sur le niveau élevé d’endettement des ménages et entreprises. Mais également sur le réchauffement de la planète qui « pose des risques importants pour la stabilité financière ».

Elles n’ont pas de lien entre elles, mais la banque centrale américaine (Fed) tire deux sonnettes d’alarme dans un rapport publié lundi 9 novembre. La Réserve fédérale américaine s’inquiète d’abord du niveau élevé d’endettement des ménages et entreprises, qui ont emprunté grâce à des taux très bas depuis le début de la crise du Covid-19, et met en garde contre le risque élevé d’impayés.

« La dette des entreprises, qui était déjà historiquement élevée par rapport au Produit intérieur brut (PIB) avant la pandémie, a nettement augmenté parce que les sociétés ont dû s’endetter davantage pour faire face à de faibles résultats », souligne la Fed dans son rapport semi-annuel de stabilité financière. Le déclin général des revenus, « associé à la forte réduction de l’activité économique, a fragilisé la capacité des entreprises à honorer leurs remboursements », indique encore le rapport.

Les ménages risquent eux aussi d’avoir de plus en plus de mal à rembourser leurs échéances : « Beaucoup de ménages ont du mal à tenir, les défauts de remboursement de prêts risquent [ainsi] d’augmenter, ce qui va entraîner des pertes matérielles » pour les banques commerciales, estime par ailleurs l’institution.

Source : Le monde

La Foire de Liège est annulée

En raison de la situation sanitaire qui s’est dégradée en région liégeoise sur les derniers quatorze jours, l’édition 2020 de la foire de Liège, bien qu’ayant été adaptée à travers des mesures de sécurité, a finalement été annulée, a-t-on indiqué mardi à la Ville de Liège.

Cette annonce fait suite à la hausse des contaminations un peu partout dans le pays et au comité de concertation qui s’est réuni ce mardi pour décider de nouvelles mesures qui entreront en vigueur vendredi.

Alors que les services de la ville de Liège ont travaillé avec les forains afin de mettre en place un protocole permettant la tenue de la traditionnelle foire d’octobre en Cité ardente et ce, dès le 15 octobre, il a finalement été décidé de l’annuler « la mort dans l’âme », regrette-t-on à la Ville.

« La séparation du champ de foire en quatre zones distinctes avec entrée et sortie indépendantes, un comptage permanent de l’assistance avec une limitation du nombre de personnes (400 personnes) ou bulles familiales par zone, l’organisation de couloirs séparant les flux, le respect par chaque métier d’un protocole sanitaire strict… sont autant de mesures strictes que la Ville et les forains s’engageaient à mettre en œuvre à leur frais pour assurer la meilleure sécurité sanitaire », souligne-t-on.

Au vu des chiffres actuels, on estime que le « risque d’évolution de la situation sanitaire vers un stade difficilement gérable est important ».

La Ville regrette que l’évolution actuelle de la pandémie l’oblige à prendre une telle décision et promet d’accueillir les forains dès que la situation sanitaire le permettra.

Il était indispensable de prendre cette décision dès aujourd’hui avant que les forains ne commencent à monter leurs attractions au centre-ville. « Ils seront bien entendu rapidement remboursés des redevances déjà payées », ajoute-t-on à la Ville, qui demande aux gouvernements de venir en aide aux forains.

Source : msn actualité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *