• Address: BP 8166 Dakar,
    Yoff, Senegal

  • Call Us: (+221) 33 859 96 00 / 33 859 96 02
    dec@cicesfidak.com

A l’occasion de la célébration du nouvel an 2021, le personnel du Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES), a présenté ses vœux au Directeur Général Salihou KEÏTA, ce mercredi 06 décembre 2021. Cette cérémonie s’est tenue, dans une atmosphère cordiale,  devant l’esplanade du salon VIP. Une opportunité saisie par l’amical des femmes (AFEC) et l’amical des agents du Cices pour d’offrir des cadeaux au Directeur général pour lui manifester leurs engagement et détermination à l’accompagner pour la réalisation de sa feuille de route.

A l’image des autres entreprises, le personnel du cices n’est pas resté en rade en ce début du nouvel an. A cet effet, l’ensemble du personnel,  s’est réuni pour présenter ses meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2021 au Directeur Génral Salihou KEÏTA.

Après avoir remercié les différents directeurs, les chefs de service et l’ensemble du personnel et syndicat du personnel du cices pour cette très belle initiative ; le Directeur général, Salihou KEÏTA, rappelle que l’année 2020 a laissé une tache indélébile sur l’histoire économique et sociale du monde et notre pays le Sénégal n’est pas épargné. Car le cices comme tant de structures a été frappé par la Covid-19.  « Nous sommes une entreprise événementielle et depuis mars 2020 il n’y a pas eu d’activités et le Cices a été lourdement impacté. Mais pour autant, les acquis également les emplois ont été préservés. Beaucoup de structure ont procédé à des licenciements. Malgré l’héritage très lourd trouvé sur place, j’ai décidé après avoir écouté tout le monde, de renforcer les acquis » a rassuré le Directeur général.

Soucieux du bien-être des travailleurs et du dialogue social au cices, le Directeur général a soumis le document d’Accord d’établissement au conseil d’administration pour validation. Toutefois Salihou KEÏTA invite le personnel à préserver les intérêts du Cices, au respect strict des horaires de travail, mais surtout  à une conscience professionnelle. « En tant que directeur général je dois préserver les intérêts des travailleurs du cices. Mais on ne doit pas pour autant oublier nos devoirs. Le devoir c’est de venir à l’heure. Je tiens beaucoup à cela. J’invite les travailleurs à prendre toutes les dispositions pour venir au travail à l’heure quelles que soient les difficultés» rappelle Salihou KEÏTA car le difficile c’est le chemin.

A en croire Salihou KEÏTA, le Cices doit faire son mue et aller vers une réorganisation  professionnelle. «Nous allons certainement vers une mobilité professionnelle, en échanges et en accord avec les différents directeurs, il y aura des gymnastiques. Il y a des jeunes qui sont là qu’il faut accompagner qu’il faut encadrer et aider pour aller plus loin comme on en a bénéficié. J’ai vu dans cette équipe des jeunes très compétents et engagés » a déclaré le Directeur général.

Abdoulaye Diagne, Secrétaire général du collège des délégués du personnel du cices se félicite du climat de dialogue social au cices et de l’engagement et de la diligence du directeur général pour la validation de l’Accord d’établissement dans ce contexte économique incertain.

Prenant la parole, El hadji Amadou Diagne Secrétaire général du Cices se félicite des efforts consentis par le Directeur Général pour avoir payé à temps les salaires non sans oublier de saluer  son sens de l’écoute et son approche managériale qui agrée tout le monde.

En outre, pour Sanoune Kaloga, Directeur de l’administration et des marchés et Président de l’amical des agents du Cices, tout le monde doit se mettre au travail et redoubler d’effort pour aller vers une autonomisation du cices. Car, « malgré les difficultés et les impacts de la covid-19, le Cices a su tenir financièrement, on a enregistré zéro licenciement. On doit travailler à aller vers une autonomie financière du Cices avec ou sans subvention » annonce t’il.

Quant à Ramatoulaye GAYE, présidente de l’amical des femmes du cices, elle a annoncé l’ouverture de la boutique de l’amical au Cices très prochainement non sans inviter les femmes et tout le personnel à avoir un comportement professionnel.

A croire Aliou Ndiaye Mbaye, Conseiller technique du Directeur général, il faut féliciter le dg d’avoir osé prendre initiatives très innovatrices mais surtout essayer de se rapprocher du personnel à travers le jeu du dialogue social pour avoir pris toutes dispositions pour que tout le monde se sente à l’aise.

Au demeurant, l’amical des femmes du Cices (AFEC) et l’amical des agents du Cices ont offert des cadeaux au Directeur général tout en lui témoignant.

Comcices

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *