• Address: BP 8166 Dakar,
    Yoff, Senegal

  • Call Us: (+221) 33 859 96 00 / 33 859 96 02
    dec@cicesfidak.com

Dans sa dernière publication « Note de conjoncture pour le troisième trimestre 2020 », la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) note une hausse de la production énergétique au troisième trimestre de 2020.

«Au troisième trimestre 2020, la production énergétique s’est contractée de 3,4%, en rythme trimestriel, imputable, principalement, au recul de sa composante « production et distribution d’électricité et de gaz » (-4,8%). En outre, la sous-branche « eau, assainissement et traitement de déchets » a légèrement fléchi (-1,0%), sur la période.

Sur un an, l’activité énergétique s’est, en revanche, raffermie (+1,8%) au troisième trimestre 2020, à la faveur, essentiellement, de la production d’eau potable (+3,2%) et, dans une moindre mesure, des ventes d’électricité (+1,0%), sur la période », renseigne la Dpee.

Sur les neuf premiers mois, ajoute la Dpee, sa croissance est, quant à elle, estimée à 6,6%, reflétant une bonne évolution d’ensemble de ses différentes composantes.

En particulier, la progression des ventes d’électricité est, à la fois, imputable aux tranches de basse (+11,2%) et haute tension (+6,3%) ainsi qu’aux exportations (+5,1%).

La consommation de basse tension est, pour sa part, portée par son segment « woyofal » (+31% ou +204.986 nouveaux clients) alors que celle en haute tension a bénéficié de l’intégration du Train Express Régional (TER) dans le portefeuille de la clientèle de ladite tranche. En outre, l’offre d’électricité a été renforcée d’une puissance de plus de 120 mégawatts, durant cette année.

Par ailleurs, la production de la composante « eau, assainissement et traitement de déchets » a progressé de 5,8%, sur cette période.

Leral

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *