• Address: BP 8166 Dakar,
    Yoff, Senegal

  • Call Us: (+221) 33 859 96 00 / 33 859 96 02
    dec@cicesfidak.com

Ils veulent être réintégrés dans l’usine d’exploitation de zircon. En effet, ces travailleurs qui ont été licenciés pour avoir refusé d’être confinés dans l’usine, ont initié une marche à Diogo pour se faire entendre. « Une marche de protestation contre la décision illégale, injuste que GCO a prise pour licencier arbitrairement des travailleurs. Nous sommes ici pour défendre une cause, pour défendre nos libertés. Nous sommes ici pour remettre ces travailleurs dans leurs droits. 62 personnes licenciées il y a plus de trois mois, ils  revendiquent leur réintégration », explique Gormack Faye, coordonnateur du collectif des travailleurs licenciés.
Mamadou diop, notable de ce village, rappelle les propos du président Macky Sall sur le licenciement en période de pandémie. « Le président du Sénégal, Macky Sall, avait pris une ordonnance pour interdire les licenciements et garantir des revenus aux travailleurs mis au chômage technique durant la pandémie de coronavirus. Avec le maraîchage, les habitants percevaient 5 à 10 millions par saison. L’implantation de GCO a totalement changé nos vies », indique-t-il.
Évoquant la situation sociale des victimes, Mamadou Diop peint un tableau noir : « La situation est drastique, dramatique et cahoteuse depuis notre licenciement. Nous sommes enterrés vivants », fulmine-t-il.
Pour rappel, ces 62 travailleurs ont été licenciés suite à un refus de confinement dans l’usine. Un confinement lié à la pandémie de Covid -19.

Seneweb

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *